Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J 160 - 163

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

J 160 - 163

(mercredi 8/1) Petite étape prévue aujourd’hui pour rejoindre la première ville du Chili sur notre route, Entre Lagos, 50 km. L’important étant de trouver un hôtel où un camping avec Internet afin que Claudine puisse finaliser sa demande de mutation. Cette étape doit être faite entre le 10 et le 14 janvier. Ici très peu de gens ont Internet. Le câble est en cours d’installation nous dit-on. On trouve malgré tout un camping sympa, au bord du lac, avec Internet. Nous ferons d’ailleurs des essais avant de s’installer !

La route pour arriver ici fut des plus agréable. Un lac immense, une très belle forêt, des fleurs multicolores sur les bas côtés, des massifs d’hortensias blancs et bleus, de nouveaux volcans dont le fameux Osorno, immense massif enneigé…

J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163
J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163

La ville d’Entre Lagos est en quelque sorte une station balnéaire avec tout ce que cela comporte. La plage, les touristes, les maitres nageurs, les locations de pédalos, les baraques à frittes, les campings, les hôtels… Tout le monde semble content d’être là, nous aussi. Demain sera donc consacré à la paperasse, si on peut régler cela rapidement, nous prendrons la route ensuite, dans le cas contraire nous resterons une journée de plus ici. Cela fait 20 jours que nous pédalons tous les jours.

J 160 - 163J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163

(jeudi 9/1) Changement de programme ou plutôt de météo. Cette nuit du vent, ce matin de la pluie. Depuis La Paz nous n’avions pas eu de pluie. C’est bien connu, en Argentine on a du vent, au Chili on a de la pluie. Quoi qu’il en soit, nous devions passer une partie de la journée ici pour la mutation de Cloclo, vu le temps nous y avons passé la journée. Les gens du camping sont vraiment adorables, toujours prêt à rendre service, à améliorer les conditions du campement. Nous changerons d’ailleurs d’emplacement, pour un coin abrité de la pluie.

D’après le propriétaire demain les choses question météo devraient s’arranger.

J’en ai profité pour bricoler les vélos. En particulier, inverser les pneus avant/arrière. Ceux de l’arrière étaient bien plus usés que ceux de l’avant, et comme l’on doit encore faire pas mal de piste, il vaut vieux avoir les meilleurs à l’arrière, à cause du poids. Nous avons passés le cap des 9 000 km, ces pneus sont vraiment étonnants, on espère bien les mener au bout !

Cloclo a passer toute l’après midi sur ses dossiers, la connexion Internet étant aléatoire, les choses n’avancent pas vite.

Demain si le temps le permet nous reprenons la route, direction le sud par des petites routes. On espère ainsi éviter les grandes agglomérations, et passer au plus prêt des volcans Osorno et autres.

J 160 - 163
J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163

(Vendredi 10/1) La météo est de nouveau sympa. Quelques paperasses à terminer, quelques coup de téléphones à donner (merci encore Skype et merci à Willy et à Manon), et vers 11 h 30 nous reprenons la route.

Le déjeuner sera pris au bord du lac Rupanco, au soleil car le vent est bien frais. Quelques km de goudron et c’est à nouveau la piste (5 km), genre lit de rivière. On récupère le goudron qui nous mènera jusqu’au village de Las Cascadas. Petit village en bordure de l’immense lac Lianquihue. Un camping au bord de l’eau pourrait nous accueillir mais vu le vent froid qui souffle sur le lac, on préfère se trouver une chambre dans une Hospédaje. La cuisine de la maison est mise à notre disposition, on en demandait pas tant !

J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163J 160 - 163J 160 - 163

De notre chambre nous avons une vue imprenable sur le volcan Osorno. Entre le soleil, le coucher de soleil et le soir on peut dire qu’il est passé par toutes les couleurs.

Toute la journée nous avons eu ce volcan magnifique en ligne de mire. Il est tellement beau qu’il nous a fait oublier le vent contre et la piste. Les lacs n’étaient pas en reste non plus.

80 % de la population est de descendance allemande. Après la guerre beaucoup d’allemand ont émigrés ici. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu de belles blondes ni bu de bière artisanales.

La région ici est très agricole. Elevage et agriculture sont présents partout. Le tourisme est assez présent également du fait d’une immense cascade que notre logeur nous à conseillé d’aller voir. (mais nous n’irons pas)

En plus de la cascade il nous a également renseignés sur l’état de la route à venir. Deux possibilités, une goudronnée, une en « ripio » (gravier plus ou moins gros). Deviner laquelle nous avons choisie ?

J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163

(samedi 11/1) Evidemment nous avons choisi le goudron, la suite du voyage nous réserve suffisamment de piste. Au moment de partir, suite à une conversation sur le rodéo, le propriétaire nous a offert une corne de vache décorée dans laquelle les chiliens boivent la « chicha » les jours de fête.

La route jusqu’à Puerto Varas fut encore un enchantement. 3 volcans se disputent la primeur, pour nous la palme revient à Osorno (2 650 m). De toutes parts ce volcan est visible, on a l’impression qu’il surgit de derrière un arbre, au détour d’un virage… Le lac Llanquihue, que nous avons suivi tout le parcours est une vraie mer intérieure. Avec du vent ce doit être un spot de Kite superbe, pour le moment on n’y voit que des planches.

J 160 - 163J 160 - 163J 160 - 163
J 160 - 163
Dessines moi un beau volcan au bord d'un lac...

Dessines moi un beau volcan au bord d'un lac...

J 160 - 163

La ville de Puerto Varas est une ville comme beaucoup dans la région très touristique. En pleine ville se trouve une plage très fréquentée. Beaucoup de gens se baignent, l’eau doit être bonne car à l’extérieur, le vent n’est pas si chaud que ça.

Nous avons trouvé un hôtel superbe, construit tout en bois et tenu par un allemand, comme par hasard. Des fleurs partout, des bonzaïs à profusion, une « cuisine équipée + salle à manger » à disposition, on peut dire que l’équipement justifie le prix !

J 160 - 163J 160 - 163
Le jardin de l'hôtel.

Le jardin de l'hôtel.

Commenter cet article

pierre 13/01/2014 16:59

bonjour famille routards ,
les photos sont magnifiques j aime bien cette verdure avec en fond le volcan avec son chapeau blanc mais j ai craqué sur le gros bourdon à vélo sur les fleurs de l hortensia kkkkkk mdr c était une "bourdonnade " de pierrot
bise
a+

Raymonde 12/01/2014 20:39

Majestueux ce volcan !!! Déjà + 9000 kms de parcourus avec des paysages à couper le souffle... Continuez bien votre aventure et Claudine ne pense surtout pas au retour et à la mutation... Profitez au maximum de chaque instant, la nature est belle et je suis super contente de voir tout ça grâce à vous... Je reste scotchée à l' écran ... Bonne suite et gros bisous de nous 2.
Bien affectueusement

Sev 12/01/2014 19:11

Hello,

Votre coin a l'air vraiment sympa ! Et ce spot de kite au pied du volcan, une tuerie !!!! Bonne route à vous et @ bientôt. Bises. Sev

Claudine et Marcel 13/01/2014 01:36

L’été comme en ce moment ce sera Kite surf sur l’eau, l’hiver ce sera Snow Kite sur le lac gelé couvert de neige ou sur les pentes du volcan. On monte une expé quand tu veux.
Bises de nous deux…