Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

j 227 - 229

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

j 227 - 229

(dimanche 16/3) En 6 h de vol nous serons passés du sud au nord de l’Argentine. 3 500 km pour nous faire passer du froid polaire d’Ushuaia à la chaleur tropicale d’Iguazu. Nous avons fait escale à Buenos-Aires mais nous n’en avons vu que l’aéroport national, quelques immeubles du centre, et la mer bordant la piste d’atterrissage. L’eau est d’ailleurs très boueuse, le rio Parana s’y jetant à quelques km. Cela nous rappelait la Guyane encadrée par les fleuves Maroni et Approuague.

Dès la descente de l’avion nous savions que nous avions changés de climat. Température, odeur, humidité, végétation… cela nous rappelait notre passage à ces latitudes il y a quelques mois. La nuit tombe à 19 h, à Ushuaia il fallait attendre 22 h pour avoir l’obscurité.

Arrivés en fin d’après midi, nous n’avons pas vu grand-chose de la ville.

j 227 - 229
j 227 - 229

(lundi 17/3) Dès le second jour, nous décidons de partir visiter le parc et ses chutes. Partis tôt en bus pour éviter un tant soit peu la foule, nous avons passé une journée d’émerveillement. Tous les chemins disponibles ont été parcourus, afin de ne rien regretter et le soir on en avait plein les pattes. La météo a été sympa toute la journée malgré les orages annoncés. Inutile d’en dire plus, photos et films parlent d’eux même.

j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229

(mardi 18/3)Troisième jour, visite de la ville.

La ville est vraiment agréable et tranquille. Beaucoup de touristes de toute la planète évidemment mais les locaux sont malgré tout très accueillant et serviables envers nous.

Pas de centre comme dans la majorité des villes visitées mais une multitude de rues pas très bien organisées qui ne facilitent pas l’orientation du touriste de base.

A l’extrémité de la ville, à l’endroit ou le Rio Iguazu se jette dans le rio Parana, nous pouvons voir à la fois le Brésil et le Paraguay. Un pont permet de rejoindre le Brésil tandis qu’un bac permet de rejoindre le Paraguay.

j 227 - 229j 227 - 229
j 227 - 229

L’après midi aura été consacrée à la visite d’un parc animalier qui recueille des animaux et oiseaux sauvages blessés ou capturés pour braconnage. Beaucoup de ces animaux sont ici en voix d’extinction, pour certains, leur lieu de vie est tellement dégradé qu’essayer de les réintroduire est quasiment mission impossible.

j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229
j 227 - 229

Demain nous prenons le bus pour Foz de Iguazu, situé à 20 km d’ici, mais au Brésil. Pour l’avant dernière fois nous allons passer une frontière. La prochaine sera la France ! Snif…

Commenter cet article

Cecile et Robert 21/03/2014 19:54

Vous nous avez fait voyager par procuration, c'était super. Nous avons adoré les films et les nombreuses photos. Ils ne vous reste que quelques jours avant le retour au pays, çà doit faire quelques choses quand même!
Nous espérons partager un moment avec vous à votre retour,
Sincères amitiés
Cécile et Robert

Raymonde 19/03/2014 22:13

De nouveau fidèle à votre blog, je confirme que les chutes sont impressionnantes et splendides !!!!
Il y aura encore beaucoup de belles choses à découvrir sur cette planète, ne soyez pas trop triste de rentrer en France....

Super sympa le film, je suis toujours émue d' entendre votre voix qui donne l' impression que vous êtes tout près de nous...

Je viens d' appeler Georgette qui te remercie pour ta pensée et t' embrasse bien fort malgré sa tristesse.

Bonne fin de voyage, je reste en contact et vous êtes les bienvenus dans les Alpes si possible pour vous...

Avec toute mon affection ; Bisous de nous deux. A+