Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faire du vélo dans le Lot

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Faire du vélo dans le Lot

Avant de quitter la France pour de lointaines contrées, un peu de pub pour notre région d’origine me semble tout indiquée.

Voilà 12 jours que nous sommes rentrés de Martinique. En ce moment les températures nous obligent à sortir nos vélos le plus tôt possible, et nous ne le regrettons pas. En Martinique faire du vélo faisait parti de notre entrainement, histoire de garder les jambes et les fesses en bonne forme, ici, dans le Lot, on fait du vélo par pur plaisir, l’entrainement devient secondaire. La majorité de nos 5 sens sont mis à contribution pour nous enchanter : Vue, odorat, ouïe, touché, goût.

En premier lieu, la vue :

La végétation éclairée par un soleil naissant et qui regorge de tant de beauté. Le chevreuil qui vous traverse la route à 20 m, le lièvre qui d’un bond disparaît derrière un muret, les oiseaux (pies, corbeaux, geais, tourterelles…) qui décollent en bande à votre approche, les prairies occupées par chevaux, vaches, veaux, brebis, chèvres... qui regardent passer les vélos à défaut de trains

Les villages tous plus beaux les uns que les autres semblent désertés de leurs habitants.

La vallée du Lot, rivière tranquille et reposante, vous fait rêver de posséder un kayac pour s’y promener à l’ombre des grands arbres.

Ensuite vient l’odorat :

La végétation dans son ensemble vous envoie des senteurs toutes différentes ; Les prairies et leurs animaux aux odeurs très caractéristique (bien que les boucs ne soient pas encore en chaleur !), le foin coupé, les réserves d’ensilage (certain déteste, moi j’aime).

L’ouïe n’est pas oubliée :

En premier lieu les oiseaux, qui après une nuit de sommeil s’en donnent à cœur joie. Les animaux dans les champs, heureux de « parler » enfin à quelqu’un, sans oublier les le champ des cigales dès que les rayons du soleil pointent leur nez.

Pour le toucher :

A part le contact avec mon guidon, et la rudesse de ma selle en cuir qui devait soit disant se faire à la morphologie de notre anatomie, rien à signaler de ce côté-là. Le contact avec le goudron ou un tronc d’arbre, on l’espère ne viendra jamais !

Côté goût :

Il faudra attendre midi, pour reprendre des forces avec les savoureux mets que nous propose la gastronomie du sud ouest, sans parler des petits restaurants à dénicher au détour d’un petit village.

Vous l’aurez compris, tous cela est rendu possible grâce au petit nombre d’habitant au km² de la région (l’un des plus faible de France, 10 fois moins qu’en Martinique), et en l’absence presque totale de véhicules motorisés.

Donc, si vous voulez vous mettre au vélo, ou profiter de balades inoubliable sur votre 2 roues, la région est toute indiquée pour cela. Aucune hésitation à avoir, c’est ici que cela se passe.

Faire du vélo dans le Lot
Faire du vélo dans le Lot
Faire du vélo dans le Lot

Commenter cet article

sabrou 31/07/2013 18:32

Salut , nous vous souhaitons encore un très bon voyage ,bonne route, bon vent et surtout faite
attention à vous ; on vous suit de près dans votre délire......bisous jacmaufra

Martine et Pierre 29/07/2013 15:37

Bon ...c'est combien le metre carre dans ce petit paradis...

C'est donc le départ tant attendu .Nous nous réjouissons de pouvoir vous suivre durant cette nouvelle aventure.Bravo pour les images et les films et surtout merci.
nous vous embrassons trés fort .Bon vol et bon début de voyage.MP

Sabrina 25/07/2013 21:52

Bon voyage à vous! ça va être une sacrée aventure, vivement les jolies photos de votre épopée :)

pascale 23/07/2013 23:09

Connais pas. ça a l'air effectivement très beau. On viendra vous y voir à votre retour !

Rémi 21/07/2013 23:05

Le Lot, ses 5 sens, ses 3 habitants au km², ses 3 canyons (véridique) et ses 2 cyclistes... ;-)

Bonne fin de préparation, on pense souvent à vous et on est bien tristes de ne pas pouvoir vous croiser avant votre départ comme on l'avait évoqué, à moins que vous veniez vous entrainer dans les PO, où vous pourrez accéder au plus beau canyon du monde par les pistes d'entraînement du Canigou... En plus, pour vous acclimater, j'ai une connaissance installée ici qui est Colombienne, ça pourrait être un bon compromis. Eliot fait plein de bisous à son papy et sa mamy de Martinique, et le reste de la famille vous embrasse.
Rémi